Les baies de genièvre

Qui suis-je ?

Nous sommes les baies de genièvre, les fruits du genévrier, Juniperus communis, nous faisons partie en botanique de la famille cupressacées.
Dans l’antiquité, les Grecs et les Romains nous chauffaient pour obtenir de l’huile de cade, qui servait pour la toilette mortuaire.
Nous sommes récoltées aux premières gelées, puis séchées.
Nôtres goût est à la fois poivré, résineux et sucré.

Mon histoire

Dans l’antiquité, j’étais une plante appréciée des Grecs et des Romains.
La légende veut que celui qui me mange tous les jours sera préservé de la maladie. En Europe, on pensait que la fumée dégagée lorsque l’on brûlait mes baies et mon bois permettait de désinfecter les endroits ou avaient séjourné des pestiférés.

Comment me consommer ?

Nous sommes très appréciées dans la cuisine d’Europe du Nord, on est traditionnellement utilisées dans la choucroute et le gibier. On est utilisées avec des légumes (chou, navet, chou farci), dans des courts bouillons, des terrines charcutières, des boulettes de viande. Nous donnerons également du goût aux poissons marinés. Notre écorce est traditionnellement utilisée en Écosse pour fumer le poisson. On s’accorde avec les pommes cuites.
Nous sommes l’ingrédient principal d’eau vie du Nord le genièvre, de Belgique le peket. Nous entrons dans la composition du gin, du sahti finlandais, du borovicka d’Europe centrale.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s