Christophe Adam le secret d’une réussite.

Christophe Adam le secret d’une réussite.

Le juré dans Qui sera le prochain grand pâtissier ? Sur France 2 aux côtés de Christophe Michalak, Pierre Marcolini ainsi que Philippe Urraca a eu un éclair de géni en créant une boutique dédiée aux éclaires en tous genre. Avant cette renommée Christophe Adam a commencé chez le pâtissier Legrand au sein de la ville bretonne de Quimper, par la suite il va travail avec Christophe Felder le chef pâtissier du Grillon, il officie chez Fauchon comme directeur de la création pendant 15 années ; en 2012 il crée un concept de pâtisserie, « L’ECLAIR DE GENIE » ; en 2014 à l'âge de 42 ans Christophe Adam reçoit le titre honorifique de « pâtissier de l’année ».

Petit interview avec Christophe Adam.

Nicolas A : Qui vous a donné l’envie de devenir pâtissier ?
Christophe Adam : Ma mère…

Nicolas A : Quelle est votre madeleine ?
Christophe Adam : C’est un secret !

Nicolas A : Comment êtes-vous devenu ce pâtissier reconnu ?
Christophe Adam : J’ai eu la chance de travailler dans des Maisons reconnues telles que le Crillon ou Fauchon, c’est là que tout a commencé.

Nicolas A : De quel grand chef êtes-vous fan ?
Christophe Adam : Personne en particulier, j’aime beaucoup les chefs français mais ils ont tous leur particularité.

Nicolas A : D’où vient votre inspiration ?
Christophe Adam : De partout et nulle part à la fois, je m’inspire beaucoup du monde qui m’entoure, de l’architecture, du design, etc…

Nicolas A : De quel plat êtes-vous le plus fière ?
Christophe Adam : Mes pâtes à la carbonara et au Cognac !

Nicolas A : Quelles saveurs aimez-vous ?
Christophe Adam : Le caramel, la vanille

Nicolas A : Quel plat étranger aimez-vous ?
Christophe Adam : Le Burger

Nicolas A : Quels desserts ou pâtisseries selon vous représentent le mieux la French-touch ?
Christophe Adam : L’éclair bien sûr !

Nicolas A : Que diriez-vous à un jeune qui veut se lancer dans la pâtisserie ?
Christophe Adam : Il faut comprendre que le métier de pâtissier demande de la rigueur, de la ténacité, beaucoup de patience, surtout de bien maîtriser les bases de la pâtisserie. Et ne rien lâcher !

Nicolas A : Que pensez-vous de la nouvelle génération de pâtissier ?
Christophe Adam : Pleine d’espoir, la relève est assurée.

Nicolas A : Les émissions de télé relative à la cuisine et à la pâtisserie ont elles selon vous vulgarisé la cuisine gastronomique ainsi que la pâtisserie ?
Christophe Adam : Ses émissions sont plutôt positives, elles permettent de rendre plus accessible notre métier et de montrer à quel point cela demande de la technique, et de découvrir de nouveaux talents.

Nicolas A : Que vous inspirent les mirabelles ? Quel dessert peut-on réaliser avec ?
Christophe Adam : L’été, en tarte ou simplement poêlées avec du sucre et du beurre

Je remercie Chritophe Adam pour l’interview.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s